06.03 | Cinéma documentaire

 

MARDI 6 MARS à 20 H 30 | 5 €

Diffusion du documentaire de Patric Jean (Belgique)

“LA DOMINATION MASCULINE”

RESERVEZ VOS PLACES auprès de Susann (susann.labelcocotte@gmail.com)  ou en laissant un message avec nom, prénom et nombre de place au 06 73 16 26 49
ATTENTION !!! les réservations seront remises en vente
15 minutes avant le début de la projection.!!


 

au CINEMA  SAINT-DENIS
77 Grande Rue de la Croix-Rousse, 69004 LYON
métro C – arrêt Hénon ou Cuire, parking / Théâtre de la X-Rousse.

EN SAVOIR PLUS …

 

« LA DOMINATION MASCULINE »

« Je veux que les spectateurs se disputent en sortant de la salle »,

c’est ce que disait Patric Jean en tournant « la domination masculine »

Peut-on croire qu’au XXIème siècle, des hommes exigent le retour aux valeurs ancestrales du patriarcat : les femmes à la cuisine et les hommes au pouvoir ? Peut-on imaginer que des jeunes femmes instruites recherchent un « compagnon dominant » ? Que penser d’hommes qui subissent une opération d’allongement du pénis, « comme on achète une grosse voiture » ?

Si ces tendances peuvent de prime abord sembler marginales, le film nous démontre que nos attitudes collent rarement à nos discours. L’illusion de l’égalité cache un abîme d’injustices quotidiennes que nous ne voulons plus voir. Et où chacun joue un rôle.

A travers des séquences drôles, ahurissantes et parfois dramatiques, le film nous oblige à nous positionner sur un terrain où chacun pense détenir une vérité.

« La Domination masculine » jette le trouble à travers le féminisme d’un homme qui se remet en question. Une provocation qui fera grincer des dents…

La projection du documentaire sera suivi d’un débat animé par l’antenne lyonnaise d’Osez le féminisme.


L’association Osez le féminisme 69 est née en 2011 à Lyon.

Elle fait parti du réseau Osez le féminisme ! né à Paris en 2009 suite à une mobilisation pour défendre le Mouvement Français pour le Planning Familial dont les crédits budgétaires étaient menacés de suppression, en janvier 2009.

Conscients des inégalités qui demeurent dans notre société, nous souhaitons convaincre que le combat féministe est toujours d’actualité. Nous avons choisi de nous organiser autour d’un journal militant et  ad’actions militantes pou convaincre, sans relâche, que l’égalité, même si elle est inscrite dans la loi, n’existe toujours pas dans les faits. “