08.03 | Chanson au féminin + Expo

 

JEUDI 8 MARS à partir de 19 h

PRE-VENTES BILLEETTERIE ICI !!

VERNISSAGE DE L’EXPO de Clémentine Miitrani

YOANNA (Suisse)

CLAUDINE LEBEGUE (Lyon)

SARAH MIKOVSKI (Lyon)

à la Maison des Association | 14 – 12 €

28 rue Denfert-Rochereau, 69004 LYON



EXPOSITION CLEMENTINE MITRANI DU 8 au 11 MARS !!

Photographies
Travail sur les miroirs, le corps de la femme, les couleurs et les tissus.
Images d’une féminité délicate et mystérieuse,
comme des tableaux anciens qui prendraient corps,
images esthétiques mais tâchées, éraflées, triturées,
des flous fragiles, une recherche de couleurs puissantes
la sensation du tissu précieux élimé,
la peau diaphane piquée comme un vieux miroir,
le corps donné à voir en morceaux,
pas de tête mais des bras, des mains, de la chair…
Des photographies qui seraient autant de poèmes pour les yeux,
chacune d’elles pourrait être un ”corps-poème”,
rien n’y est véritablement montré,
mais tout est esquissé, filtré, dévoilé à peine.

EN SAVOIR PLUS !!

 

Sarah Mikovski compose, chante et joue ses chansons.
La fraîcheur d’une mélodie et le vintage d’un clavier.
Imagine une voix qui te parle dans ta langue et trace des histoires sur une pop légère…”


 

YOANNA – nouvel album “Un peu brisée” (Matcha/Musicast))le 14 février 2012 !!

[audio:Elle-est-double_Yoanna-Un-peu-brisée-14févr-ier2012.mp3]

 

Après « Moi bordel! », le deuxième album de Yoanna « Un peu brisée » nous arrive ; des textes qui parlent de la difficulté d’être une fille aujourd’hui, d’amour raté et de liberté.
Yoanna féministe? Oui diront les bas du chapeau qui ne savent en rien lire entre les lignes, Yoanna c’est une grande gueule qui l’ouvre pour raconter ses déceptions, ses joies et ses fantômes. Rien de tel que cette fille sur scène, qui d’abord vous apostrophe et vous balance quelques vérités bien senties, pour mieux vous embarquer avec ses textes et sa musique.
Voir Yoanna sur scène, c’est dire non à la lobotomie, ses chansons ont l’avantage de ne pas vous prendre pour un con, ce qui est rare de nos jours. Cette fille-là a de l’esprit, de la finesse et quelle verve! Dehors les bien-pensants! Dégagez les mous du bulbe! Yoanna ne fait pas de la variétoche pour adulescents attardés, elle vous prend aux tripes, là où ça gratte et ça fait mal.
De l’anorexie, de l’inceste ou des histoires d’amour qui finissent mal, Yoanna en fait transpirer les affres et les douleurs sans jamais sombrer dans un pathos ridicule, elle arrive même à vous faire rire, sacré prouesse!
Décollez vous de cette image d’accordéoniste de bal guinguette, Yoanna joue de son instrument avec intelligence et ferveur. Accompagnée de son « orchestre symphonique à elle toute seule », elle réussit la
prouesse du mariage de l’accordéon et du violoncelle guidé par les mains douces et talentueuses de Marion Ferrieu, sa camarade de scène.
La récidive a parfois du bon, « Un peu brisée » en est une bonne illustration.
Sandra Giupponi

Plus d’infos // www.yoanna.ch

 



CLAUDINE LEBEGUE (Lyon) “A MA ZONE” en TRIO.

[audio:http://www.lacocotteprod.com/wp-content/uploads/02-Sous-X.mp3|titles=02 Sous X] [audio:http://www.lacocotteprod.com/wp-content/uploads/11-lo-hace.mp3|titles=11 lo hace] [audio:http://www.lacocotteprod.com/wp-content/uploads/12-les-Saintes.mp3|titles=12 les Saintes]

 

Sur scène : un gros ampli à lampes, une rampe de feux dans la nuit rouge, des bidons de ville et un micro planté droit comme un HLM. Ambiances magnétoélectriques, distorsions, poumons d’accordéons et chansons brutes se frottent à tous les étages. Un rendez-vous de Slam et de musette, un ciment entre le passé et le présent, un hymne à ce béton armé dont on dit qu’il vieillit mal et qu’il n’a pas de racines… ici la preuve du contraire est fête : béton armé, oui…pour la vie.

Le terrain vague. Toute mon histoire commence sur le terrain vague. Cette terre de ciment dont on dit qu’elle est terre de délits et d’ennuis. Cette terre de ciment qui n’est autre qu’une terre à bâtiment, une terre d’accueil de tous les exils, une terre à cultiver le HLM.

Devant la fenêtre de notre cuisine y’a un arbre. On a le même âge tous les deux. C’est un arbre à pisse de chien qui ne ressemblait à rien autrefois. Il existe encore aujourd’hui. Tout élevé au vandalisme, arrosé à l’urine et au crachin des usines. Et il est toujours là. Et c’est un chêne.

Tu veux voir une photo ?

Tiens regarde ! c’est beau hein !

EN SAVOIR PLUS  SUR CLAUDINE LEBEGUE ICI