16.02 – Nabil Baly Othmani Dialek

SAMEDI 16 FÉVRIER 2013 | 20 h 30

NABIL BALY OTHMANI (ALGÉRIE) – DIALEK (MAROC)

Maison des associations, 28 rue Denfert-Rochereau, 69004 LYON


DIALEK  est composé de 6 musiciens réunis autour d’une musique vieille de trois siècles : celle des Gnawas. Le chant est en arabe, et emprunte aux différentes cultures moyennes orientales. Mais la musique de DIALEK s’enrichit aussi d’influences variées : rythmes afro-cubains, trompette jazz, violon classique… DIALEK c’est aussi de la poésie ; une poésie engagée qui raconte des destinées réelles ou inventées, des histoires de désert, de pays, d’amour, de sagesse…. L’apport d’instruments nouveaux (basse, trompette…) apporte une sonorité riche, profonde, métissée. Une musique de l’instant. Energie à l’état brut ! Un appel à la vie et à la danse… DIALEK se distingue par la pratique d’une musique à caractère transcendantal et contemplative, portée par des rythmes soutenus. A travers leur musique, ces musiciens mêlent respect de l’authenticité, en reconstituant l’ambiance des rituels Gnawi, tout en portant le répertoire vers une forme nouvelle.

Pour en savoir plus : www.myspace.com/dialek69

 

 

 

NABIL BALY OTHMANI (Algérie)

 

[audio:http://www.lacocotteprod.com/wp-content/uploads/12-Torna.mp3|titles=12 Torna] [audio:http://www.lacocotteprod.com/wp-content/uploads/03-Amadray-In.mp3|titles=03 Amadray In] [audio:http://www.lacocotteprod.com/wp-content/uploads/06-Yallah-Isan.mp3|titles=06 Yallah Isan]

 

Le groupe NABIL BALY s’articule autour de Nabil Othmani. Comme tous les touaregs, Nabil est nourri de sa culture, de son patrimoine, de son environnement. Il est, de plus, le digne héritier d’une famille de musiciens reconnus, dont Baly son père, poête et joueur de oud réputé.
Nabil a appris en écoutant. Très vite, l’évidence s’est imposée : l’enfant s’emparait du ud quand celui-ci était posé à la maison, puis Baly lui a offert sa première guitare. Il avait treize ans. Le talent a fait le reste… Tour à tour donc joueur de ud ou de guitare, instruments sur lesquels il excelle, Nabil à son tour compose, crée, commence à écrire sa propre histoire musicale.
Il fonde son propre groupe avec ses amis guitaristes et percussionnistes de Djanet. C’est ensemble qu’ils décident de se lancer à l’aventure sur les scènes européennes, se produisant chaque été depuis 2010 devant des spectateurs ravis de cette découverte musicale. Fortement imprégnés de leurs racines, Nabil et ses amis musiciens s’ouvrent pourtant sur d’autres horizons, que ce soit le reggae, le blues ou encore la musique andalouse. Ce qu’ils jouent refètent ce qu’ils sont : issus d’un peuple, d’une tradition, vivant sur un territoire arabe mais de culture touarègue, situé à la croisée du Maghreb et de l’Afrique noire, à notre époque où la musique se diffuse, se mêle, s’enrichit et se nourrit des partages… Écoutée par toutes les générations à Djanet et dans le monde touareg, cette musique témoigne de leur identité de manière profonde. Ils viennent de terminer une belle tournée durant l’été 2012 qui les a menés entre autres sur la scène du CMTRA de Lyon, en Belgique, au Marché des Continents de Chambéry, à Paris, à Grenoble, à Guérande, au festival des musiques du monde Sirocco à Perpignan…

 

LIRE TOUTE LA CHRONiQUE !!

PLUS D’INFOS // www.myspace.com/nabilbaly