16.03 | (H)andy n’est pas un ange

JEUDI 16 MARS Apéro-Théâtre à 19 h 30 . Ouverture des portes à 18 h 30 – 5/7 (0,99 €) en préventes (+ 2 € d’adhésion le soir même) ou 7/9 + 2 € le soir même.

****

TOUTE LA PROG 2017 

 

*****

Billets pour le jeudi 16 mars 2017 à 19h00 
Au Bal des Fringants, Lyon (69)
À partir de 5,99 €

Spectacle “(H)andy n’est pas un ange” par le Collectif de l’Âtre

Au Bal des Fringants, 11 rue du Bon Pasteur, 69001 Lyon.

Métro Croix-Rousse – Ligne C

Ouverture des portes à 18 h 30 – spectalce à 19 h 00 !!

*****

PARTICIPEZ À L’ÉVÈNEMENT FACEBOOK

*****

 

Le Bal des Fringants, scène musicale et culturelle de début de soirée, programme des concerts éclectiques et happening artistiques bien sentis et de toutes sortes, les jeudis, vendredis et parfois le week-end.
On se sent un peu comme à la maison dans ce lieu multi-facettes et chaleureux, ou les âges et origines se mélangent. Le Bal propose également des spectacles pour grands et petits, des projections, des vernissages …En journée, il se transforme en bureaux partagés en open space à prix doux, et du lundi au mercredi, ainsi que le week-end, accueille tout un tas de cours et ateliers artistiques et de bien être.

*****

« (H)andy n’est pas un ange  » – Théâtre

Une création du Collectif de l’Atre – Mon sexe invisible.

« (H)andy n’est pas un ange » est une galerie de portraits basés sur des témoignages qui nous parlent de la vie sexuelle de personnes porteuses de  handicap. Le spectacle met en scène des personnages de femmes et d’hommes pour qui la liberté de disposer d’un espace intime à soi, de s’approprier son corps et ses désirs n’est pas une évidence. Les difficultés que ces personnes peuvent souvent rencontrer pour s’épanouir affectivement et sexuellement, les  solutions, souvent controversées, qui sont envisagées, les attitudes de l’entourage et l’infinie diversité des situations existantes sont autant de thèmes mis en lumière et questionnés à travers ces portraits pleins de vie, touchants, revendicatifs, drôles, poétiques.

Création et interprétation : Anne Sophie Ortiz-Ballin et Léa Good.

 

*****

Quelques mots sur les comédiennes !

 

photo-leagood_400Léa Good – Actrice et lectrice de l’Atre depuis 2012, Participe à plusieurs projets : La Tour de Nesles d’Alexandre Dumas, Douces (spectacle jeune public) d’Iris Gamme, Instants de Réfugiés (performance improvisée), Edges (projet autour du théâtre de William Yeats), Femme non rééducable de Stefano Massini. Formée à l’université Lyon 2 en Etudes Théâtrales et en langues, Au conservatoire de Grenoble, elle travaille aussi avec d’autres équipes, notamment à la mise en scène (Le roi nu d’Eugène Schwartz), et dans l’équipe de la Compagnie Augustine Turpaux.

 

*****

 

Anne-Sophie Ortiz-Ballin travaille depuis 2013 avec le collectif de l’Âtre, sur de nombreux projets. Elle obtient un Master Arts du Spectacle spécialité Études Théâtrales en 2008. Deux ans plus tard elle signe sa première mise en scène, Les Rêves d’après le texte d’Ivan Viripaev, puis elle travaille avec de nombreuses compagnies en tant que marionnettiste et comédienne (Cie de Léo, Cie Guesmé, Cie La Ruche, Claudia Stavisky, Yumi Karasumaru,…). En 2012, elle cofonde la Cie Augustine Turpaux avec Louis-Antoine Fort et travaille sur un projet en itinérance : Peurs Sociales et Intimes ainsi que sur des créations jeune public comme les Contes des Quatre Saisons ou encore The Bread Dought Project.

 

Plus d’infos sur  cieaugustineturpaux.com

 

*****

Et plus d’infos sur le Collectif de l’Âtre

http://atre.fr/