23.03 [ Handi Gang – “Patients” Grand Corps Malade

Vendredi 23 mars 2018 à partir de 18 h 00

Expo Collective – lecture/spectacle – ciné/rencontre

Billetterie, buvette & restauration légère sur place

À 20 h 00 – Cara Zina & diffusion du film  “Patients” de Grand Corps Malade. Suivi d’un débat (intervenant en cours de confirmation).

Tarif Unique / 5 €

À la Maison des Associations, 28 rue Denfert-Rochereau, 69004 Lyon.

bus C2, 13/18 (arrêt Clos Jouve ou Mairie du 4ème + 7/8 minutes à pieds) Salle totalement accessible aux Personnes à Mobilité Réduite (Plain pied, toilette & bar adapté)

*****

PARTICIPEZ A L’EVENEMENT  FACEBOOK !!

*****

 

 

 

“Handi Gang” une lecture – spectacle par Cara Zina

Un roman de Cara Zina aux Editions Libertalia.

C’est l’histoire d’une bande de jeunes dont certains sont en fauteuil roulant, d’autres marchent avec une canne, sont sourds, aveugles, autistes ou juste solidaires.

Ils sont à peine visibles dans la société, ils se sentent oubliés, ignorés, méprisés et décident de s’unir pour revendiquer plus de considération et plus de représentation.

Leurs différences les rassemblent, leur union transforme leurs failles en force et fatigués de subir, ils passent à l’action directe pour imposer l’accessibilité partout.

Handi-gang décrit un combat où les plus faibles arrêtent de raser les murs et relèvent la tête pour faire prendre conscience aux plus forts que les rôles pourraient un jour être inversés.

C’est une utopie moderne.

C’est aussi un récit plein d’humour qui nous entraîne dans les aventures rocambolesques de cette « bande de bras cassés », leur quotidien, leurs rapports amoureux, leurs complexes, leurs rêves.

Ce n’est pas un plaidoyer, ni un manifeste, le ton, léger et décalé n’en est pas moins percutant.

Après « Heureux les simples d’esprit » paru en 2008 chez Robert Laffont, j’ai voulu imaginer des héros positifs et puissants auxquels de jeunes invalides puissent s’identifier.

Ce roman qui me semble accessibles à de jeunes lecteurs vise à dénoncer le sort que l’on réserve aux handicapés mais surtout à changer le regard que l’on porte sur eux.

Ils peuvent être militants, charismatiques, brillants, autant que stupides ou méchants, ils peuvent être nos frères, nos sœurs, nos enfants, nos parents comme nous-mêmes.

 

*****

 

 

*****

« Patients » un film de Grand Corps Malade

Sortie Nationale en mars 2017

“Toutes ressemblances avec des personnes ayant existé n’est pas le fruit du hasard”

 

*****

*****

UNE PRODUCTION MANDARIN PRODUCTION, KALLOUCHE CINEMA ET FIMALAC

UN SCÉNARIO DE GRAND CORPS MALADE & FADETTE DROUARD

LIBREMENT ADAPTÉ DE L’OUVRAGE « PATIENTS » DE GRAND CORPS MALADE, ÉDITIONS DON QUICHOTTE

DURÉE : 1H50

SORTIE LE 1 ER MARS 2017

PABLO PAULY SOUFIANE GUERRAB MOUSSA MANSALY NAILIA HARZOUNE FRANCK FALISE YANNICK RENIER

UN FILM DE

GRAND CORPS MALADE ET MEHDI IDIR

 

Synopsis // Se laver, s’habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens…. Bref, toute la crème du handicap. Ensemble, ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se vanner, s’engueuler, se séduire mais surtout trouver l’énergie pour réapprendre à vivre. Patients est l’histoire d’une renaissance, d’un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d’éclats de rire, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul.

 

*****

 

******